Restaurant et hôtel : Quand le succès de l’un nourrit la réussite de l’autre

L’hôtel-restaurant l’Orangerie se situe à quelques kilomètres d’une sortie d’autoroute, mais aussi de Saint-Maixent l’Ecole et surtout de Niort avec ses nombreuses compagnies d’assurance. Pas évident de rester ouvert toute l’année dans un petit village ? « C’est possible, répond Muriel Morin, grâce à la clientèle d’entreprise, le midi à déjeuner et le soir pour les menus-étapes ».

Soudan, dans les deux Sévres : une rue principale – où il est facile de se garer -, la proximité de l’autoroute mais surtout de deux villes riches en entreprises tertiaires. De quoi assurer le succès de l’Hôtel-Restaurant l’Orangerie, un établissement tenu toute l’année par deux jeunes couples. « La clientèle d’affaires vient le midi en semaine, et les VRP le soir » explique Muriel Morin. « Mais nous avons aussi du monde le week-end, avec des repas de famille ou d’anniversaires ». Forcément moins régulière, cette clientèle n’en est pas moins intéressante, et c’est tout l’intérêt de rester ouvert toute l’année, pour pouvoir répondre présent au bon moment.

« C’est vraiment grâce aux entreprises que nous tenons ce pari ». Modeste, Muriel Morin n’insiste pas plus que cela sur le talent des cuisiniers, et pourtant ! Des menus à 15 euros, réinventés chaque jour avec des produits locaux – filières courtes – et simples. « Nous proposons une cuisine traditionnelle mais revisitée. Cela peut aller du veau mijoté à un foie gras en déclinaison ou un magret de canard fumé ».

Ajoutons à cela une grande salle, propice aux rendez-vous au calme, qui attire les professionnels soucieux de négocier des contrats délicats ou simplement de s’extraire de leur cadre habituel – et des oreilles indiscrètes qui peuvent y trainer. « C’est un des aspects amusants du métier, sourit Muriel Morin. Il faut être physionomiste et se rappeler d’une fois sur l’autre de quelle entreprise vient un convive. Histoire de ne pas mettre deux assureurs concurrents à des tables trop proches. Pour cela, les paiements en titres restaurants sont bien pratiques car le nom de la société qui les a donnés à son collaborateur, est écrit clairement dessus ».

PrécédentSuivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend