J’espère que les cartes Ticket Restaurant® vont se généraliser en Corse aussi

Bonjour Madame Cervasio. Vous êtes propriétaire, avec votre mari, du restaurant le Don Quichotte à Ajaccio. Expliquez-nous sa situation ?

Notre établissement est situé dans la vieille ville, derrière la mairie, dans la rue des Halles. Nous sommes à deux-cent mètres environ du port, en plein centre-ville historique

Vous bénéficiez donc de la clientèle qui descend des paquebots de croisière ?

Oui, nous profitons de nombreux passages de touristes. Mais nous avons aussi une clientèle locale, puisque nous sommes à proximité de la préfecture, de la mairie, ou encore de l’hôtel de département.

Quelle genre de cuisine leur proposez-vous ?

C’est une cuisine traditionnelle et familiale. C’est-à-dire que ce sont les recettes de Francis, celle de sa maman ou encore de sa grand-mère.

Autant que possible avec des produits corses ?

Nous essayons… Cet été par exemple, nous avons mis en valeur l’oignon de Cisco, pour toutes nos sauces. Nous travaillons aussi la moule de Diana, les courgettes, les aubergines, bref tout ce qui est local.

Vous venez d’évoquer les administrations à proximité de votre restaurant. Il y a beaucoup d’autres entreprises qui travaillent à Ajaccio ?

Il y en a mais ce sont vraiment les administrations qui nous fournissent la majorité de nos clients à déjeuner, surtout en dehors de la saison touristique. Il faut dire que nous sommes ouverts toute l’année.

Comment fidélisez-vous cette clientèle du midi, qui a un pouvoir d’achat souvent équivalent à la valeur d’un Ticket Restaurant® ?

Nous avons à leur intention, un menu du jour à 18 euros, qui comprend une petite chiffonnade, un plat et un dessert. Par ailleurs, le plat du jour est proposé à 14 euros seulement.

C’est tout de même supérieur aux huit euros qui constituent en moyenne la valeur faciale d’un Ticket Restaurant ?

C’est exact. Et c’est pourquoi notre clientèle ne vient pas tous les midis, mais plutôt une à deux fois par semaine, pour se faire plaisir en goûtant à une cuisine élaborée.

Vous avez commencé à recevoir des paiements dématérialisés, effectués avec des Cartes Ticket Restaurant ®. Racontez-nous les circonstances ?

Cela s’est déroulé sans aucun problème. Il faut dire que c’est le même système qu’avec une carte bancaire, le client n’a qu’à insérer cette nouvelle carte dans le lecteur. La seule différence, c’est le plafond quotidien de 19 euros. Mais vraiment, cela ne cause pas de souci. Au contraire, de notre point de vue, les encaissements sont accélérés et les sommes virées sur le compte du restaurant bien plus rapidement qu’avec la chaîne papier.

Si j’ai bien compris, ce sont des touristes qui ont pour l’instant utilisé ce nouveau moyen de paiement ?

Absolument. Et c’est normal car ici en Corse, il n’y en a pas encore eu de cartes distribuées à ma connaissance

Ce sera peut-être pour bientôt ?

J’espère bien !

PrécédentSuivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend