Motiver votre personnel sans vous ruiner !

Les augmentations de salaire vous engagent sur la durée. Et les primes sont soumises à cotisations sociales. Heureusement, une autre solution existe pour récompenser vos salariés en salle et en cuisine : les tickets et chèques cadeau. Le geste est toujours apprécié, et plutôt simple à mettre en œuvre… à condition de bien connaître ses règles d'application.

Les fêtes de fin d'année approchent, votre chiffre d'affaires devrait en profiter et vous n'avez pas envie que vos meilleurs éléments, en cuisine ou en salle, en profitent pour aller voir à la concurrence si leurs conditions de travail seraient meilleures ? C'est peut-être le moment de faire un geste, qui vous coutera certes à court terme, mais vous rapportera sur la durée, en fidélisation et en tranquillité d'esprit.

Cela ne doit pas vous empêcher de chercher à l'optimiser. Pour limiter les coûts, avez-vous pensé aux titres cadeaux (tickets et chèques, éventuellement dématérialisés, mais aussi coffrets cadeaux et bons d'achats) ? Comme toute entreprise, et peu importe sa taille, vous y avez droit, au profit de vos collaborateurs. Il vous suffit juste de connaître et de respecter quelques règles. Cela vous évitera un redressement ultérieur de l'URSSAF et d'avoir à payer des cotisations sur les montants alloués. Et vous permettra de faire ce cadeau sans aucune crainte.

Les règles à respecter

  • Si vous agissez directement en tant que dirigeant de l'entreprise, celle-ci doit compter moins de 50 salariés. Sinon, c'est au comité d'entreprise de s'acquitter de l'opération, dans le cadre des œuvres sociales qui lui sont déléguées et sont subventionnées par l'entreprise.
  • Le montant des titres cadeaux donnés ne peut excéder 166 euros par salarié en 2018 (5 fois le plafond de la sécurité sociale, arrondi).
  • Si le salarié a des enfants, ce montant peut être multiplié : ainsi, à Noël, un salarié avec 3 enfants de moins de 16 ans, peut toucher jusqu'à 4×166 euros hors cotisations sociales de l'entreprise, et hors imposition éventuelle sur le revenu pour le salarié.
  • Si vous dépassez ces plafonds, par exemple pour arrondir le montant des titres cadeaux, l'entreprise et le salarié devront s'acquitter de cotisations sur la partie excédentaire.

Ces titres-cadeaux peuvent être remis aux salariés, lors d'évènements personnels ou pas, à d'autres moments (voir encadré) dans l'année, en restant dans la limite des 166 euros cumulés sur l'exercice si vous voulez continuez de bénéficier des exonérations de cotisations. Pour Noël, et c'est une bonne nouvelle, tout le monde y a droit ! En revanche, le titre-cadeau remis à ce moment-là, doit être utilisé pour des achats de jouets, livres, vêtements, disques, équipements de loisirs et sportifs… Mais pas pour du carburant ni pour des produits alimentaires, sauf s'ils sont destinés à faire la fête.

Mais que ces restrictions ne vous empêchent surtout pas de faire ce cadeau à vos salariés. Les grands acteurs du titre prépayé, comme Edenred (Ticket Restaurant®, Ticket Kadeos®) seront toujours là pour vous renseigner sur vos obligations… et vous fournir les fameux titres.

Pour passer à l'action : https://commande.ticketkadeos.fr/

Distribuer des titres cadeaux, à quelle occasion ?

Une circulaire de l'Acoss reprise par exemple sur le site de l'URSSAF définit précisément la liste des évènements éligibles à la distribution de titres cadeaux, leurs destinataires et même les cadeaux concernés. C'est ainsi que pour la Saint-Nicolas, seuls les hommes de 30 ans sont concernés. Idem pour la Sainte Catherine, réservée aux salaires célibataires de 25 ans ! Il y a également les départs en retraite, les naissances, Noël, la rentrée des classes, etc.

Attention enfin, les conditions d'attribution ne doivent pas être discriminatoires. Cela signifie que les cadeaux doivent être attribués à tous les salariés, ou à une catégorie de salariés. Par exemple, pour la fête des mères, si vous offrez des titres cadeaux, ce sera pour toutes les mamans sans exception… et pas pour celles qui n'ont pas d'enfants. Mais vous avez le droit d'offrir des fleurs à toutes les femmes du restaurant !

Pour en savoir plus sur les chèques cadeaux, téléchargez notre fiche pratique sociale et fiscale

Formulaire de téléchargement

PrécédentSuivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend