/* */

Comment vous approvisionner « local » et le faire savoir ?

C’est un fait : les français sont de plus en plus attentifs au contenu de leur assiette, y compris au restaurant, et soucieux d’y trouver du local. Voici quelques conseils pour s’approvisionner local et en faire la promotion.  

Petit rappel pour commencer : un produit est dit « local » lorsque la distance entre son lieu de production et de consommation est inférieure à 160 kilomètres, avec une tolérance allant jusqu’à 250 kilomètres pour l’Ile-de-France.

Proposer du local : une option pour se démarquer

Le locavore ou le « manger local » a le vent en poupe, comme l’expliquait il y a un an déjà Le Parisien. Et les restaurateurs auraient tort de faire la sourde oreille, car adopter le mode et la mode « locavore » est très vendeur. D’où l’importance, si l’on propose du local dans l’assiette, de bien le faire savoir (Voir encadré).

S’approvisionner local demande bien évidemment un effort particulier : celui de se rapprocher des producteurs de sa région et de tisser avec eux une relation de partenariat. Le plus naturel est de prendre sa voiture, ou mieux encore son vélo, et d’aller à leur rencontre, nez-au-vent… mais cette solution demande beaucoup de temps. On peut heureusement aussi s’assoir devant son ordinateur, car de nombreux sites facilitent ce rapprochement. En  voici une petite sélection.

5 sites pour s’approvisionner local

  1. Pour les restaurateurs franciliens, Fermes d’Ile-de-France propose une carte interactive pour trouver de bons produits à proximité auprès de producteurs labellisés « Bienvenue à la ferme », « Produit en Ile-de-France » et/ou Bio. On y débusque comme par miracle des fermes à Nanterre et des vignobles à Puteaux…
  2. Soucieux de promouvoir le local Bio, le réseau Biocoop a mis en place un service à destination des restaurateurs. L’idée : des prix négociés sur la base de quantités plus importantes qu’avec les particuliers, des facilités de livraisons, etc. Avec en arrière-plan la garantie de l’éthique de ce réseau en matière d’approvisionnement auprès des producteurs locaux.
  3. A la fois site de vente et label, Via Terroirs permet de faire son marché local en ligne, en s’ouvrant un compte. L’objectif revendiqué est ici de mettre en réseau producteurs et professionnels de la restauration (y compris collective) pour dynamiser les terroirs.
  4. Mon producteur a aussi pour vocation de favoriser une consommation locale et responsable. Le site est tout public et ne nécessite pas de se créer un compte. Et la recherche multicritère des produits est particulièrement pratique.
  5. Site tout public également, Acheter à la source permet d’acheter sans intermédiaire, auprès de producteurs référencés. Là aussi une carte interactive doublée d’une recherche par critère permet une sélection rapide.

5 façons de faire savoir que votre restaurant cuisine local

  1. Indiquez sur vos cartes et menus l’origine de vos matières premières (nom et adresse des producteurs, etc.)
  2. Mettez en valeur vos producteurs partenaires en installant leurs plaquettes dans un présentoir bien visible
  3. Proposez en vente additionnelle au comptoir des produits fermiers ou artisanaux de la région
  4. Assurez-vous que le personnel en salle sache renseigner la clientèle sur l’origine des produits et sur les producteurs partenaires
  5. Proposez régulièrement des animations-dégustation avec l’un de vos partenaires, à destination de vos clients
PrécédentSuivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend