/* */

Le conseil « idée menu » du mois : la lasagne végétarienne

Les habitudes alimentaires des français ont changé et nombreux sont ceux qui, pour des raisons d’éthique ou de santé, sont devenus végétariens ou cherchent à diminuer leur consommation de viande. Proposer régulièrement un plat végétarien sur sa carte, et pas toujours le même pour éviter la lassitude, est donc aujourd’hui stratégique. Et parce que les froidures de l’hiver imposent que le plat « tienne au corps », la lasagne végétarienne s’impose en cette saison.

Lasagne végétarienne : un plat adapté aux nouvelles exigences alimentaires des clients

Fleuron de la cuisine traditionnelle italienne, la lasagne, dans sa version bolognaise classique, est une superposition de feuilles de pâtes appelées lasagnes également, séparées par des couches de préparation à base de tomate, oignon, viande hachée et fromage. Mais l’imagination étant au pouvoir dans les cuisines, nombre de versions se déclinent sur les cartes des restaurants, avec poissons ou fruits de mer. Alors pourquoi pas, avec uniquement des légumes, de saison ? En hiver, oignons, carottes, poireaux, épinards, navets, brocolis se marieront parfaitement aux feuilles de lasagnes.

Des recettes faciles et variées à piquer sur le net

Côté recettes, les sites ne manquent pas pour picorer des idées et se les approprier pour en faire un must de votre établissement : orientée plein hiver chez la blogueuse Marciatack, avec l’audace de la betterave chez Fourchette et bikini ou encore la forte en goût aubergine, brie, noix du Chef Simon.

Côté coût, cette version végétarienne est beaucoup plus économique que celle avec viande évidemment, puisqu’elle revient à environ 2 euros par personnes.

Ingrédients et Coût de cette recette

Feuilles de lasagne 0,80€ HT
Légumes divers et d’hiver 0,80€ HT
Fromage râpé 0,40€ HT
TOTAL Env. 2€ HT

À ce cout, vous ajoutez la main d’œuvre et le service.

Un peu d’attente en salle ou l’opportunité de vendre une entrée légère ?

Pour l’organisation en cuisine, les lasagnes doivent être préparées à l’avance et précuites. Elles seront passées au four et gratinées juste avant d’être servies.

C’est donc le petit bémol de cette recette : un petit temps d’attente – celui du passage au four – pour le client, s’il ne prend pas d’entrée. Une bonne opportunité pour lui en proposer une, légère et de saison aussi : pourquoi pas endives aux noix, avec copeaux de parmesan et trait de balsamique ?

L’argument vendeur : un plat coloré et vitaminé pour résister au gris et au froid

Pour assurer son succès sur la carte, outre l’argument « plat végétarien », il est bon de rappeler combien les légumes sont indispensables à notre équilibre car riches en vitamines et sels minéraux. Et combien nous en avons besoin pour traverser l’hiver en bonne santé.

Pour la présentation, on privilégiera des mini-plats à gratin individuels colorés ou une large assiette blanche pour faire ressortir les couleurs, avec une décoration à base de jeunes pousses.

Une lasagne végétarienne aux légumes d’hiver

Un plat adapté aux nouvelles exigences nutritionnelles et aux frimas hivernaux.

Un prix de revient des matières premières aux alentours de 2€ par personne.

Le petit plus : une recette qui peut varier chaque mois avec un légume à l’honneur, épinard en janvier, betterave en février, cèleri en mars.

L’accord mets-vins bienvenu : un vin de sable de Camargue rouge

PrécédentSuivant

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Send this to a friend